vendredi, 15 décembre 2017

.

.

logo-amis-du-livre-de-melun

VESTERALEN Krystin : "les contes des Pays de feu et de glace"- VESTERALEN Krystin : "les contes des Pays de feu et de glace"

 

Krystin Vesterälen ne se contente pas d’être conteuse, elle se rend aussi à la conquête des trésors enfouis. En effet, elle recueille les contes qui lui ont été confiés par des conteurs patrimoniaux ou elle se plonge dans des recherches à la quête d’histoire peu connus ou méconnus.
Voilà sa présentation: « Je suis conteuse et auteure. Je suis belge et demeure à Paris. Je me passionne pour les traditions orales à travers les contes, légendes, récits traditionnels. A travers mes livres de contes, légendes, récits, je retranscris ce patrimoine oral de l’humanité. »
Elle m’a confié son ouvrage « Contes des pays de feu et de glace », 7 contes traditionnels d’Islande, pour que je vous le chronique, et je l’en remercie. Je l’ai reçu en format PDF mais il est disponible également sur papier. A noter que le format du conte est assez confortable à lire en PDF, puisque l’on peut faire des pauses régulièrement entre les contes.
Cet ouvrage fait partie de la série « Contes des pays de feu et de glace », qui comprend 7 recueils pour 7 pays.
Et l’on a donc aussi…7 contes dans cet ouvrage, et si j’ai failli me perdre au premier, qui suit beaucoup de circonvolutions (format un peu repris par le dernier le Prince Ring,  qui clôt l’ouvrage), et m’a égarée à moment donné entre les personnages… j’ai réussi à me raccrocher et tout le reste de la lecture a été un vrai plaisir. Mais les contes sont comme ça, certains nous parlent et d’autres moins, cela dépend de notre propre psyché et non de leur valeur. Et certains nous perdent un peu parfois.
Si les contes ont des aspects universels, ils sont aussi très implantés culturellement et j’étais vraiment curieuse de découvrir les contes de l’Islande, un pays que je connais peu mais qui fascine par ses contrastes naturels.
Je ne connaissais effectivement aucun de ces contes, à part une partie du récit des phoques un peu similaire qui se trouve dans « Femmes qui courent avec les loups » de Clarissa Pinkola-Estes. Les phoques ici se trouvent être des animaux menaçants, dans lesquels les humains risquent de se changer s’ils sont victimes d’un sort et qui peuvent les prendre pour des proies et les dévorer.
Ces contes ont un côté très sauvage, et bien souvent, c’est la ruse qui est mise en valeur avec beaucoup d’humour. Ou les simplets qui sont raillés avec poésie.
Préparez-vous maintenant, si vous ouvrez ce recueil, à rencontrer des princesses et des princes, des nains, des géants, des rois avec des conseillers mal avisés et tout un tas d’autres créatures.

 

.

 

bandeau-agenda-du-livre-ancien

.

 

bandeau-77livres